Sélectionner une page

Est-ce que tu t’es déjà posé la question s’il y avait une différence entre des pierres de soins et des pierres d’accompagnement ? Qu’est-ce qui fait que les pierres de soins vont être réservées à des thérapeutes et des pierres d’accompagnement vont être réservées pour Monsieur et Madame tout le monde ? Et qu’est ce qui va faire que certaines personnes guérissent de leurs problèmes de santé (psychologique, physique, mentale) alors que d’autres sombrent encore davantage dans leurs problèmes ? Ce qui va faire la différence c’est tout simplement l’intention.

Le lithothérapeute

En effet, le thérapeute va choisir ses pierres avec une intention de soin et avec une intention de venir pratiquer son art sur différents patients, tout au long de la journée, tout au long de la semaine, tout au long du mois et tout au long de l’année. Il faut impérativement que ses pierres soient d’accord pour interagir avec autant de personnes. Cela veut dire que les thérapeutes doivent avoir une certaine qualité de conscience et choisir leurs pierres avec cette intention. Lorsque le thérapeute n’a pas cette qualité de conscience, il ne va pas rentrer en communion avec ses pierres et c’est assez rigolo car il peut y avoir plusieurs manifestations dans sa vie de tous les jours que son inconscient va ensuite fabriquer. Par exemple : il va égarer ses pierres et ne va pas les retrouver, certaines vont se briser, certains de ses patients vont faire des malaises durant sa pratique, et tout cela va faire qu’il ne va plus se sentir en confiance, il va douter de sa pratique voir même abandonner en se disant qu’il n’est pas fait pour cela. Tout ceci se règle simplement par une prise de conscience et par se poser les bonnes questions du pourquoi est-ce que je souhaite accompagner des gens. Est-ce que j’ai besoin de me prouver quelque chose ? Est-ce que je suis dans une intention de sauver parce que je ressens moi-même cette souffrance ? Ou, est-ce que je suis dans l’amour et j’ai pour but d’accompagner la personne à se reconnecter à elle ?

Les pierres de soin du thérapeute

Je vois trop souvent des thérapeutes se mettre à leur compte pour, au final, se soigner eux-mêmes. J’ai moi-même eu un parcours de thérapie de presque 10 ans et j’en ai vu énormément. Parfois je me demandais même qui était le patient ☺ Pour moi, un thérapeute, c’est quelqu’un qui a déjà réglé suffisamment ses blocages personnels et qui s’est suffisamment nettoyé de l’intérieur pour pouvoir dans un détachement rapport aux résultats de ses patients. Ainsi, il va pouvoir vraiment se concentrer dans la problématique du patient, rentrer en empathie, et choisir en conscience les meilleures pierres, les meilleurs minéraux et les meilleurs bijoux pour appliquer le soin énergétique correspondant. Si aujourd’hui vous êtes sur un chemin thérapeutique et que vous souhaitez utiliser des pierres pour réaliser des soins, que cela soit sur vous-même et sur les autres, faites en sorte de poser en conscience l’intention que vous souhaitez uniquement les utiliser que si elles sont OK pour ce que vous souhaitez faire. Vous pouvez vous aider de votre ressenti ou de votre pendule ou de n’importe quelle technique d’intuition pour aller les interroger.  Ceci est vraiment la condition pour qualifier ce que l’on pourrait appeler des pierres de soins.

Les pierres d’accompagnement

Maintenant je vais vous parler des pierres d’accompagnement qui pour moi relève encore ici de l’intention. Lorsqu’une personne désire acheter un bijou parce qu’il le trouve beau, ce n’est jamais par hasard. Pourquoi celui-ci et pourquoi pas l’autre d’à côté ? Pourquoi cette attirance naturelle vers cet objet, cette pierre, ce minéral ? Pourquoi est-ce que les femmes aime porter des bracelets, des colliers, des boucles d’oreilles, des bagues alors que certaines en porte rarement ? Pourquoi est-ce que les hommes vont préférer porter un bracelet, une montre, une bague et rarement des colliers ? Vous allez me dire qu’il y a une part culturelle et je vous donnerai bien sûr raison. En fonction de la culture, les hommes et les femmes se couvrent plus volontairement de bijoux, de maquillage, d’habits colorés. Mais, revenons à nos pierres d’accompagnement. Lorsque nous sommes spontanément attirés par un bijou, une pierre, un minéral, nous croisons rarement sa route par hasard et nous avons parfois même l’intuition que nous avons besoin d’aller vers cet objet et ce n’est pas quelque chose d’explicable consciemment, et c’est peut-être très bien ainsi. Bien souvent les personnes qui choisissent des pierres d’accompagnement le font sans vraiment en avoir conscience, c’est-à-dire qu’elles ne sauront absolument pas sur quel plan de leur être elles vont venir travailler. Finalement, il n’y a que le mental qui a envie de savoir et qui a envie de se poser ce genre de question et il est vrai que je fais parti de ces personnes là. Je souhaite apprendre et comprendre les liens qui se tissent entre les individus et leur environnement, c’est pourquoi je suis devenu bio-énergéticien.

L’intention et les problématiques de santé

En revanche, lorsque les personnes souhaitent des pierres pour venir régler certains problèmes : que cela soit par exemple un manque de confiance, que cela soit pour régler un problème de santé, un problème d’ordre émotionnel, une problématique à dépasser, un blocage à surmonter, et bien finalement on rentre dans la catégorie des pierres et des bijoux de soin. Le problème, c’est que bien souvent les personnes ne sont pas au clair avec leur demande ni avec leurs intentions si l’on regarde de près ce que les gens souhaitent. Par exemple, en souhaitant la guérison, la personne n’accepte pas le fait qu’elle soit malade et lorsqu’elle veut choisir un minéral, un bijou, une pierre dans cette qualité de conscience cela ne vas pas fonctionner à long terme. Cela peut fonctionner à court terme en soulageant mais il va y avoir une rechute. La personne aura besoin de réitérer l’achat et de devenir dépendant de pierres de minéraux et de bijoux et c’est comme ça que je vois certaines personnes qui me disent que sans minéraux, sans bijoux, sans pierre, elles ne peuvent pas survivre au quotidien. Elles en deviennent dépendant comme des malades deviennent dépendant de leurs médicaments pour pallier à une défaillance. Pourquoi cette défaillance se manifeste ? Elle se manifeste simplement par le fait qu’inconsciemment nous jouons certains scénario et nous résistons à ce qui est en train de se jouer. La vraie transformation et le vrai dégagement du problème c’est d’accepter le problème. D’accepter de traverser par le processus qu’engendre le problème pour trouver la porte de sortie. Si l’on cherche une résolution du problème sans passer par le processus et bien c’est voué à l’échec et on éveille en rien notre conscience car on veux conserver nos schémas limitants. La libération de notre être est parfois à ce prix ! Il faut comprendre que notre corps, c’est notre âme qui parle à travers lui.

Où comment l’intention peut te nuire ou te guérir

Pour la petite histoire lorsque j’étais plus jeune, j’ai été confronté à des migraines, beaucoup de migraines, elles étaient terrible et cela m’a empêché de passer une scolarité normale. C’est-à-dire qu’à chaque fois que j’allais en cours, à chaque fois que je passais un examen, à chaque fois que j’avais un contrôle, à chaque fois qu’il fallait que je me concentre sur quelque chose, à chaque fois que je devais interagir avec quelqu’un et bien je me prenais de migraines horribles. À cette époque je n’avais pas encore la lucidité et la conscience que j’ai aujourd’hui. Si aujourd’hui tu te retrouves dans cette situation là par exemple je pourrais te conseiller certaines pierres pour venir soulager ta migraine tout comme un médicament permet de le faire. La seule différence c’est qu’une pierre ne va pas te rendre malade comme un médicament et ne va pas avoir des effets secondaires comme un médicament. Néanmoins, si tu prends une pierre, un minéral, un bijou comme quelque chose de thérapeutique, tu vas développer une dépendance également à ces objets et il t’en faudra à chaque fois plus pour toujours venir corriger le problème que tu es en train de vivre Maintenant que j’ai décrit le tableau on pourrait bien évidemment se poser la question : les pierres, les minéraux et les bijoux, finalement, c’est comme les médicaments ça marche pas vraiment et ça ne corrige pas vraiment en profondeur ? Et bien c’est là que tu te trompes cher ami, cher lecteur, car les pierres ont de véritables vertus curatives et elles ont un pouvoir de transformation. Tout le problème vient de l’intention qui est placée derrière. Comme je te l’ai dit, si tu souhaite la guérison c’est que tu n’acceptes pas la maladie. Il ne faut donc pas demander la guérison mais il faut demander de t’aider à traverser la maladie, de t’accompagner dans ta maladie, de t’accompagner dans le processus de ta maladie, et de te donner la force de traverser cette maladie, tout en te donnant la force de lâcher prise. Tu sais pourquoi les bouddhistes sont rarement malades ? Ce n’est pas qu’une question de génétique, ce n’est pas qu’une question de constitution mais c’est surtout une question de mode de vie et de conscience.

La bonne intention fait tout !

Si pour toi la méditation, le zen, et toute cette philosophie ne fait pas partie de ta culture occidentale et bien c’est bien normal. C’est pourquoi aujourd’hui nous avons développé le recours à la lithothérapie. Tout ceci ne marche réellement que si tu poses la bonne intention et que tu te détaches complètement du résultat. Lorsque tu te coupes un bout de peau, est-ce que tous les jours tu vas devoir faire quelque chose pour qu’il y ait une cicatrisation, une réparation de ce bout de peau ? Absolument pas ! La seule chose que tu as, à faire, c’est de prendre soin ! Un pansement, une petite pommade mais tout le reste du processus tu l’abandonnes complètement. C’est parce que tu t’abandonnes au processus, que le corps et sa magie intérieure va fabriquer des cellules de peau et venir cicatriser. Lorsque tu te confrontes à quelque chose de plus puissant à dépasser qu’une simple blessure, par exemple une maladie lourde, un problématique psychosomatique, un problème existentiel, un choix important à faire dans ta vie, et bien tout comme avec la plaie, tu as juste besoin d’apporter du soin. Le soin ici cela peut être simplement une pierre mais fais-le avec la bonne intention. Comme avec ta plaie, tu ne vas pas exiger de ton corps la réparation, tu n’en n’as pas besoin parce que c’est inscrit dans le processus de restauration de rééquilibrage de ton corps. Il en est de même lorsque tu vas traverser quelque chose de plus fort dans ta vie c’est-à-dire que tu vas devoir simplement avec la bonne intention te donner du soin et non exiger un résultat. La vie est un cycle entre équilibre et déséquilibre, juste accepter cela. Quand tu exiges un résultat et que tu n’obtiens pas ce résultat, c’est parce que ce n’est pas toi avec ton ego qui va pouvoir exiger quelque chose de la vie. La vie, tout ce qu’elle te demande c’est de la laisser faire et c’est de la laisser couler en toi et qu’en tant qu’être humain tu as juste l’obligation de te donner les chances et les soins nécessaires pour accompagner le processus de réparation. En aucun cas, tu dois exiger la guérison elle-même qui ne t’appartiens pas et qui appartient à quelque chose de plus grand que toi qui s’appelle la vie, qui s’appelle Dieu, qui s’appelle l’univers.

Une expérience de lâcher prise

C’est un sujet qui me tiens à cœur particulièrement car je faisais parti des personnes à gros problèmes de santé où j’ai en obésité morbide autour de mes 25 ans. J’avais un foie en mauvais état, un dos en très mauvais état, des genoux fatigués, et émotionnellement j’étais instable. Tu sais comment j’ai réussi à transformer tout ça et revenir à la normale ? Tout simplement parce que je n’ai pas réussi ! Parce que ce n’est pas moi qui ai fait, le moi tout ce qu’il a eu à faire c’est de prendre soin et le reste cela ne lui appartenait pas ! Si demain je dois mourir et bien cela ne m’appartiendrait pas ! Ce n’est pas moi, mon ego qui va pouvoir dire que demain je meurs ou je ne meurs pas. Ceci appartient à quelque chose de plus grand que moi et dès que tu veux sortir d’une galère rappelle-toi ça. Oui, la lithothérapie peut t’apporter un soutient et engager la transformation mais en aucun cas il faut exiger d’elle une guérison. Sinon tu vas, tout comme le patient avec son médecin, être dépendant d’un médicament et tu sais bien ce qui arrive lorsque l’on prend, en répétition, des médicaments, il faut augmenter les doses parce que notre inconscient pousse derrière à ce que l’on prenne conscience ! Et nous, avec notre super-ego, on fait un déni sur les symptômes et on s’abîme en décidant volontairement d’éteindre le signal d’alarme que l’inconscient veut nous faire passer au quotidien. C’est également comme cela que j’ai pu commencer à cultiver mon estime de soi et mon amour de soi, car je me suis accepté dans mes faiblesses et j’ai été conscient que l’univers était à mes côtés même pendant les moments de galère. Plutôt pas mal d’avoir ses forces vivent en soutient, non ?! Nous avons clairement la capacité de nous libérer de n’importe quelle galère, encore faut-il accepter de la vivre et d’accepter que la guérison ne nous appartient pas ! Je t’invite vraiment à prendre conscience de tout ceci lorsque tu choisis dorénavant tes pierres de soins. Je te souhaite une excellente journée.

Pin It on Pinterest