Sélectionner une page

Comment choisit-on une pierre en litho-thérapie ? Il existe plusieurs méthodes dont la méthode la plus courante, et celle que je ne vous conseillerai pas, c’est d’aller piocher dans un ouvrage de litho-thérapie la pierre qui correspondrait au symptôme que vous êtes en train de traverser ici et maintenant. Ce symptôme peut prendre plusieurs formes comme des problèmes physiques, des problèmes psychiques, des peurs, des angoisses ou simplement le besoin de se protéger. Des pierres, il en existe pour tous les goûts et il y a pléthore d’ouvrages qui vont vous permettre, en fonction de ce que vous pensez de votre situation, de choisir une ou plusieurs pierres adaptées. Une seconde manière, que je vous demande de privilégier, c’est la manière intuitive. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités, soit en allant regarder différentes pierres et vous choisissez celles qui vont vous parler en fonction de différents critères comme : la forme de la pierre, la couleur de la pierre, la taille de la pierre ou tout simplement parce que vous la trouver belle et attirante. Cela peut être également parce qu’elle vous a parlé ou encore parce qu’elle vous a procuré une émotion agréable. En tout cas, il y a forcément un indicateur au niveau de votre ressenti ou au niveau de votre intuition qui vous fera choisir la pierre répondant aux différentes questions que vous vous posez.

L’état d’esprit au service du choix de la pierre

Pour pouvoir déterminer votre ou vos pierres, la première question que vous devriez vous poser, c’est quelle est votre intention et quelle est l’intention que vous mettez derrière l’envie de posséder une pierre. En effet, en fonction de la lucidité d’esprit, de la clarté d’esprit que vous avez sur vous-même, vous allez formuler une intention particulière et de cette intention va naître une attention sur une ou plusieurs pierres. Dans tous les cas, ne doutez pas de votre choix et, si vraiment, vous n’êtes pas assez à l’aise et en confiance avec votre ressenti alors là, et seulement là, demandez à un litho-thérapeute ou à un spécialiste de votre boutique de vous renseigner. Cependant, c’est clairement votre intention qui va orienter le choix que vous allez faire. En effet, lorsque vous avez par exemple un problème de santé, vous allez acheter dans votre boutique (physique ou sur internet) une pierre en adéquation avec votre intention de vous soigner et si possible de guérir. C’est ici qu’intervient la bonne formulation dans l’intention. Ce que je vous demanderai aujourd’hui c’est de vous concentrer sur la formulation. Partez toujours dans l’idée que vous devez lâcher prise sur ce que vous êtes en train de traverser. Finalement, demander simplement de l’aide pour accepter ce que vous êtes en train de traverser car vous ne pouvez pas empêcher ce qui est. Vous pouvez uniquement accepter que le symptôme vous traverse et vous détendre dans la situation.

L’art d’être dans le bon état d’esprit pour choisir votre pierre

Je suis très conscient que ça n’est pas forcément ce que l’on souhaite entendre et bien souvent lorsque l’on traverse un problème de santé quelconque, et moi le premier, nous souhaitons que le dit problème disparaisse. Cependant, s’il y a problème c’est qu’il y a une raison d’être. Donc, s’il vous plaît, faites-moi confiance et, si je peux vous donner un conseil et j’ai même envie de dire LE seul conseil c’est de bien formuler votre intention. Je vois bien souvent des personnes boucler dans leurs symptômes : lorsqu’un symptôme est terminé, un autre apparaît. Pourquoi ? La personne ne souhaite pas se laisser traverser et ne pas lâche pas prise, elle est dans le contrôle et dans une dynamique de vouloir repousser le mal-être. Lorsque l’on souhaite repousser, c’est comme un élastique que l’on souhaite tendre. Plus on tire sur l’élastique, plus on éloigne ce que nous souhaitons ne plus avoir et il va y avoir une certaine distance entre nous et le symptôme. Lorsque nous allons tirer sur l’élastique cela va occasionner un soulagement temporaire. Au moment où on ne va pas s’y attendre, le symptôme reviendra dans la figure avec beaucoup plus de puissance, comme un élastique. Dans ma pratique j’ai tellement vu ça tellement de fois et je dirais même que certains litho-thérapeutes ne sont pas conscients de ce que je viens de vous. Il faut avoir une certaine compréhension des mécanismes de l’esprit et des sagesses bouddhistes pour comprendre que l’intention ou du moins, la formulation de l’intention, fait tout.

Choisir sa pierre et vérifier, pragmatiquement, son choix

Une fois que l’on a déterminé la bonne intention alors on va pouvoir choisir notre pierre. Comme je vous l’ai dit, on peut la choisir soit par le ressenti, soit par un litho-thérapeute qui va vous permettre de vous aider à la déterminer. Soit, vous pouvez utiliser en radiesthésie des outils comme le pendule ou simplement de vous servir de votre ressenti énergétique. Vous pouvez avec toutes ces méthodes déterminer de manière précise quelles sont les pierres qui vont vous correspondent. Une fois que vous avez déterminé vos pierres, vous pouvez faire ce que l’on appelle un test kinésiologique qui va vous permettre de vérifier si elles sont en adéquation avec le renforcement de votre physiologie. C’est ce qui permet de passer de l’intuition à la certitude. Pour se faire, vous avez deux manières de tester avec, ce que l’on nomme, le test kinésiologique.

En étant seul, par le test kinésiologique

La première manière se fait tout seul, c’est-à-dire que vous allez prendre dans une main votre pierre et vous allez maintenir cette pierre dans le creux de la main avec vos trois derniers doigts, c’est-à-dire le majeur, l’auriculaire et l’annulaire, ce qui va vous laisser les deux premiers doigts de libre, le pouce et l’index. Vous allez avec votre autre main également fermer les trois derniers doigts. Maintenant, avec chacune des mains, vous allez créer une boucle avec l’index et le pouce, c’est-à-dire que chaque extrémité de chacun des deux doigts vont se toucher. En fonction de l’angle avec lequel vous allez regarder vous pouvez constater que cela forme une boucle. Vous faites cela avec les deux mains puis avec l’une des deux mains vous allez ouvrir cette boucle. Vous allez venir enchevêtré ces deux doigts dans la boucle formée par l’autre main. Ce qui veut dire que vous allez croiser les doigts de telle façon à ce que vous matérialisez deux boucles enchevêtrées.

Maintenant, ce que vous allez faire, c’est que vous allez tenter de casser cet enchevêtrement de boucles en tirant de part et d’autre les bras de façon à écarter pour casser ces boucles formées. Faites cela de toutes vos forces et chercher vraiment à casser cet enchevêtrement de doigts. Si la pierre vous correspond et bien vous ne pourrez pas casser cet enchevêtrement. Si elle ne vous correspond pas, vous allez rapidement pouvoir casser les boucles. Maintenant, reposez la pierre si vous avez trouvé la pierre qui vous permet de ne pas casser cet enchevêtrement de boucles et faite le test exactement de la même manière mais sans cette pierre.  Faites-le immédiatement après et, logiquement, vous allez ressentir plus de facilité à casser l’enchevêtrement sans la pierre. Si tel est le cas, vous avez validé le choix de votre pierre. Ceci est la première manière de faire et est plutôt sympathique parce qu’elle permet de le faire lorsque l’on est seul. Attention, si vous devez tester plusieurs pierres, faite le l’une après l’autre.

En étant à deux, par le test de kinésiologie

Toutefois, je privilégierai le test à deux personnes. Pourquoi ? Cela permet une neutralité plus importante et nous ne faisons pas intervenir notre puissance mentale et psychique. En effet, si notre mental s’auto-persuade que cela va fonctionner, il va renforcer l’action et influencer votre test. C’est ce que l’on appelle l’effet placebo, c’est-à-dire l’influence de la croyance sur notre biologie. Donc, nous allons pour cela faire le deuxième test kinésiologique et vous allez vous mettre chacun en face à face. La personne qui veut se faire tester va prendre dans une de ses mains, dans le creux de la main, la pierre et va garder le bras le long du corps, autrement dit le bras ballant. Avec l’autre main, vous allez lever le bras droit devant vous de telle façon à ce que lorsque vous regardez devant vous, vous pouvez observer le bout des doigts de votre main. Maintenant, l’autre personne qui va vous tester, va prendre l’une de ses mains et va la poser sur l’épaule où se trouve la main de la personne à tester agrippant la pierre. Avec l’autre bras, la personne qui va tester va utiliser sa main pour venir appuyer fermement sur le poignet de la personne à tester dont la main est en l’air. Alors, attention, il ne s’agit pas de faire une démonstration de force mais il s’agit simplement de donner une impulsion sur le poignet de la personne à tester. Cette personne va tenter de résister à cette impulsion et attention à ne pas croiser les bras – regardez bien le dessin.

Une fois que vous avez fait le test et que vous avez un repère au niveau de la force physique, vous allez maintenant refaire comme tout à l’heure en faisant le même test sans la pierre. La personne qui va tester va utiliser la même force que tout à l’heure sur la personne à tester et cette personne va à nouveau devoir résister autant que possible à l’impulsion donnée. Vous pouvez vous amuser à créer l’effet d’un compte à rebours, c’est-à-dire que la personne qui va tester va dire « à trois, tu essayes de résister à ma pression ». Normalement, la personne testée va moins bien résister à la pression qu’exerce la personne qui teste lorsque la pierre est absente. C’est de cette manière que l’on peut vérifier si la pierre que nous avons choisi va nous permettre de venir renforcer notre structure. Attention, si vous devez tester plusieurs pierres, faite le l’une après l’autre.

Combien de temps dure les effets d’une pierre ?

Ce test également appelé en kinésiologie le test du muscle fort / muscle faible, vous permet de valider votre pierre et maintenant il va falloir s’intéresser à son effet dans le temps. C’est-à-dire qu’à partir d’un certain moment, l’énergie de votre pierre va être partiellement voir totalement consommée par votre structure énergétique. Ce que vous pouvez alors faire, pour régulièrement mesurer le déchargement de la pierre que vous venez d’acheter, vous pouvez refaire ce fameux test kinésiologique à intervalle de temps régulier. Si vous voyez que vous avez de plus en plus de facilité à ouvrir par exemple la boucle lorsque vous faites le test tout seul ou que votre bras tombe plus facilement lors du test à deux personnes et bien c’est que la pierre commence à perdre en puissance. À partir de là, il serait intéressant de venir réaliser un soin énergétique de votre pierre, c’est-à-dire une purification puis un rechargement et si vous voulez aller encore plus loin en réalisant ce que l’on appelle une programmation. Pour cela je vous ai créé un guide pratique que vous allez pouvoir télécharger gratuitement sous cet article et si vous êtes curieux, vous pouvez également consulter mon article sur comment fonctionne la litho-thérapie pour apprendre comment est-ce que fonctionne les échanges énergétiques entre un objet et un être vivant.

À porter sur soi ou à placer dans l’environnement ?

On peut également s’interroger sur la forme, la taille, et l’emplacement de la pierre. Doit-on l’utiliser sous forme de bijou qui sera ainsi constitué de plusieurs petites pierres. Est-ce que l’emplacement du bijou est important ? Bracelet ? Collier ? Pendentif ? Bague ? Boucle d’oreilles ? Est-ce qu’il vaux mieux utiliser une pierre d’une taille assez conséquente pour venir la placer dans un salon ou dans une pièce à vivre ? Encore une fois, il s’agit d’intuition et je peux tout de même vous faire une réponse. Si vous avez besoin du soutien de la pierre en permanence et que vous avez la possibilité de l’installer dans une pièce où vous êtes le plus souvent, alors une pierre brute d’une taille suffisante vous permettra d’espacer davantage ses soins et vous permettra d’influencer plus en profondeur votre environnement. Sachant que plus la pierre est grande et sphérique, plus elle aura de l’influence. Si vous souhaitez que la pierre agisse localement, par exemple sur la gorge pour améliorer le fonctionnement de la thyroïde, des parathyroïdes, du métabolisme, de la communication, alors vous pouvez par exemple utiliser des pierres sous forme d’un collier. Plus le bijou est petit, plus il va avoir une action réduite. Préférez les bijoux avec des perles, la forme sphérique aura plus d’impact.

Une pierre ou plusieurs pierres par symptôme

Que cela soit pour être plus aligné avec son identité profonde, que cela soit pour la confiance en soi, pour dépasser ses croyances limitantes, pour venir transmuter ses blessures d’âme, pour améliorer sa clarté d’esprit, pour déterminer un meilleur chemin de vie pour soi, pour retrouver sa puissance intérieure, pour dépasser certaines peurs, pour incarner davantage l’amour de soi, pour une meilleure vitalité, pour une meilleure communication et pour être davantage dans la joie il existera toujours une pierre pour vous accompagner.

Pin It on Pinterest